Le Temple de Diane et ses ruines mystérieuses. #EnFranceAussi

Le Temple de Diane à Nîmes vous connaissez?

©Sabrina Penniello

Nous l’avons découvert lors d’une balade à la recherche de la Tour Magne. Parce qu’à Nîmes il n’y a pas que les Arènes bordel!

Cet article participe au rendez-vous #EnFranceAussi. Rendez-vous mensuel instauré par Sylvie du blog Le Coin des voyageurs. Pour ce mois d’octobre Alexandra Besson de Itinera Magica  veut des

RUINES.

Un thèmes magnifique qui me donne envie (après avoir parlé des ruines de l’Enceinte Philippe Auguste sur le blog des Parigots) d’évoquer celles du Temple de Diane.

On sait peu de choses finalement sur ce temple si ce n’est qu’il nous vient de l’époque d’Auguste, encore un. Au Moyen-âge il est reconverti en monastère. Accessible par les Jardins de la Fontaine il est de toute beauté. Et bien évidemment notre Temple est  Classé au titre des Monuments historiques depuis 1840.

Bâti sur les bords de la fontaine ce qui facilitait  les purifications des païens on en déduit qu’il s’agit là d’un temple. Mais rien n’est bien certain.

©Sabrina Penniello

Son accès gratuit nous permet aisément d’y pénétrer, d’y déambuler et s’imaginer Nîmes l’éclatante, Nîmes l’antique. L’attribution à Diane déesse de la chasse n’est pas fondée. Il se peut qu’il n’y est aucun rapport avec la « Dame ».

©Sabrina Penniello

On ne connaît pas non plus le rôle de cet édifice. Il est probable en revanche qu’il soit associé au sanctuaire impérial. Toujours est il, il est là aujourd’hui et nous fascine. Ses ruines debout nous accueillent (à condition de ne pas grimper dessus) et nous permettent tous les fantasmes possibles.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Ne pas connaître l’origine  ni la fonction exacte de ce lieu est finalement une bonne chose. Qui il était nous ne le saurons probablement jamais. Ce n’est pas plus mal, il garde ainsi son secret jalousement préservé entre ses ruines.  Le mystère est tout entier.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Place à l’intérieur.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Nous ne savons pas ce qu’il était, ni ce qu’il s’y passait, son nom ne nous donne pas plus d’info bref on ne sait rien, mais il est là et il est magnifique.

 

14 réflexions sur “Le Temple de Diane et ses ruines mystérieuses. #EnFranceAussi

  1. J’aime bien cette part de mystère, et le fait que les hommes n’ont parfois pas forcément des explications sur tout et pour tout… En tout cas le site est vraiment très beau, et ça doit être très agréable d’y déambuler. Merci pour cette très belle découverte !

    J'aime

  2. J’adore j’adore et j’adore je devais être une ruine dans une autre vie 😉 Mon fils est allé en 6ème a Nîmes avec le collège et il nous a dit au retour : Des ruines encore et encore c’est fatiguant à la fin 😉 J’ai tenté de lui expliquer que c’était la base de notre histoire et tout et tout mais j’ai bien vu à sa tête que je l’avais perdu….Pauvre de nous comprennent rien ces ado puffff 🙂

    Aimé par 1 personne

Tu peux dire un truc ici, mais gentillement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s