The National Wallace monument

L’Ecosse! Ses paysages, sa culture, sa gastronomie (hummm ché bon le haggich), ses châteaux, ses vaches, ses Écossais, ses monuments… Justement parmi ses monuments il y en a un que l’on tenait à découvrir, le Wallace National Monument.

Une tour située  près de Stirling  une petite ville écossaise autrefois capitale du royaume d’Ecosse.

En vacances ou en balades on aime suivre les traces de ces héros célèbres ou anonymes qui ont laissé leur empreinte. Découvrir un lieu qui leur a appartenu ou par le quel ils sont passés. D’autant plus s’il y a eu de la baston et des crânes fendus. Et pour ça Stirling c’est fabuleux! Ce monument est un hommage au héros national devenu martyr, William Wallace.

Un gentil (Écossais) qui a mis une déculottée aux méchants (Anglais.). Le lieu pour édifier ce monument n’a pas été choisi au hasard puisque c’est sur le pont de Stirling  non loin de la Tour que s’est tenue une bataille mémorable entre les Écossais (Wallace accompagné des siens) et l’armée anglaise.
Une collecte de dons a permis la construction de cette tour fièrement dressée au sommet de la colline Abbey Craig.

Qui est William  Wallace? Posez la question à un Écossais, il vous répondra que Wallace était un homme libre qui a libéré son pays et les siens de l’oppression, qu’il s’est courageusement battu contre l’envahisseur le roi Edouard 1er. Wallace est un chef, un résistant, un libérateur, un homme fier. Il a mené plusieurs batailles contre les Anglais et leur a mis une raclée sur le pont de Stirling en 1297 (s’unissant à Andrew de Moray) alors que lui et les siens étaient inférieurs en nombre et moins équipés que l’armée d’Edouard.

Trahi par les membres de la noblesse écossaise Wallace est ramené à Londres où se déroule son procès. Il subi le sort attribué aux traîtres, il est exécuté après avoir été torturé. Il sera à moitié pendu, mais on le garde suffisamment vivant pour lui arracher les entrailles, et y mettre le feu. Il sera finalement décapité puis coupé en morceaux. Pour montrer l’exemple et empêcher toutes tentatives de rébellions, les différentes parties de son corps sont exhibées aux quatre coins du royaume d’Angleterre. Et bien c’est raté, William Wallace avait ouvert la voie. Quelques années plus tard les Écossais menés cette fois par Robert the Bruce fraîchement couronné roi d’Ecosse remportent une autre victoire contre les Anglais le 24 juin 1314. Cette victoire sera cette fois décisive grâce à la bataille de Bannockburn près de Stirling. L’Ecosse gagne ainsi son indépendance. Mel Gibson a incarné ce personnage dans son film Braveheart. On aime beaucoup ce film mais voir la statue de Wallace au pied du monument portant les traits de l’acteur … c’est un peu relou quand même. Ce qui n’est d’ailleurs pas du goût de certains Écossais qui demandent à ce qu’elle soit enlevée. Ce monument de style gothique est donc ouvert au public. C’est une visite passionnante. Après avoir grimpé les 246 marches on est récompensé par la visite et la vue. On y découvre la vie de Wallace et ses batailles, ainsi qu’une reconstitution de son procès.

Des objets lui ayant appartenu sont exposés, comme son épée la Claymore avec la quelle il a combattu il y a environ 700 ans. Elle est immense, plus grande que moi la vache! Vous voulez savoir combien je mesure hein?  Ben j’vous le dirai pas! L’épée quant à elle mesure plus de 1m60 soit 5 pieds et 4 pouces.

M’ont pas l’air rassurés les « Frères caca ». L’épée  les intrigue peut être à moins que ce soit la tête du juge qui a condamné Wallace qui les fait flipper?

Nous sommes à 67 mètres du sol (alors combien de pouces en tout?). Au loin se trouve l’emplacement d’origine du fameux pont où eu lieu la Bataille de Stirling et la vallée de Forth.

Un parking gratuit nous permet de laisser la voiture et de prendre la navette pour grimper. Avant de monter les 246 marches il faut gravir la colline qui mène à l’entrée de la Tour où un warrior nous accueille dignement.

Pour redescendre on se passe de la navette profitant ainsi d’une belle balade au pied de la Tour.


		
Publicités

4 réflexions sur “The National Wallace monument

Tu peux dire un truc ici, mais gentillement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s