Quelques heures à Edimbourg

C’est presque par hasard que nous nous sommes retrouvés à arpenter le ROYAL MILE. En réalité nous n’avions pas prévu de nous rendre dans la capitale tout simplement par manque de temps. Après la visite du Wallace Monument on s’est dit: « Tiens et si au lieu de rentrer à Fort Willam on allait faire une tour à Édimbourg? »

C’est en fin de journée que nous sommes arrivés. Après avoir déposé la voiture au parking du château (je n’ai toujours pas compris la méthode pour payer et prendre son ticket)  on va  sans attendre parce qu’il est déjà tard, s’engager dans ses rues et ruelles histoire de s’imprégner de la ville à défaut de la visiter réellement.

©Sabrina Penniello

A descendant du rocher  je vois une ville sombre, si calme,. Y a pas un chat. J’avoue avoir un moment douter. Je me suis demandé si cette ville allait vraiment nous plaire.  Mais une fois dans la rue euh…comment dire, le coup de foudre vous connaissez? On s’est retrouvé projeté dans une ambiance conviviale et festive. Du bruit, des pubs, des gens partout, souriants et bienveillants.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Nous sommes en août donc en pleine période de festival (ça, on ne le savait mais on a vite réaliser). Dans les rues c’est une ambiance de fête. Ici les gars ont une façon toute particulière de distribuer leurs flyers. On sait que l’on va rester que quelques heures et donc que l’on assistera à aucune représentation mais on les prend tous.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

On se sent bien, les gens sont là pour passer un bon moment et nous donne envie de faire comme eux. Pintes et Pimm’s à volonté. A part Jean-Marc qui en a profité pour acheter son kilt et Ugo et Jules qui ont bloqué devant un Games Workshop, on restera dans la rue pour en profiter jusqu’au bout parce qu’elle nous offre un vrai spectacle.

C’est à ce moment précis que l’on a perdu Jules.
Ca ne se voit pas mais Ugo aussi.

Le monsieur à la bicyclette va pécho.

©Sabrina Penniello

Euh…lui là avec son kilt m’a pas l’air commode.

©Sabrina Penniello.

Edimbourg, la magnifique, Edimbourg historique, dynamique et si moderne avec ses façades de roche sombre, ses édifices médiévaux, sa verdure qui contraste, sa population cosmopolite, joyeuse, chaleureuse et si accueillante.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Bye Embra, on reviendra te voir.

Pour les petits chanceux qui seront en Ecosse cet été: https://www.edfringe.com/

Publicités

Tu peux dire un truc ici, mais gentillement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s